Connexion utilisateur

Une zone économique aussi vaste que l'Europe

icon-jobs.gif

La zone biomarine de Faratea prend corps

Le projet de zone biomarine de Faratea prévoit d’accueillir une dizaine d’entreprises aquacoles sur le site de 35 hectares de Faratea, à Taravao. Une étude de faisabilité est actuellement en cours. Les premières entreprises devraient s’installer à partir d’avril 2018. Hier, les porteurs de projet étaient reçus par Tearii Alpha au ministère des Ressources primaires, pour un point de situation. Il s'agit pour l’instant du pôle d'innovation Tahiti Fa’ahotu, de la société Aquapac, représentée par Gérard Siu avec la double casquette de président du cluster maritime, de la société Tahiti Marine Aquaculture, de la SCA Aquapol, de Tahiti Tropical Fish, de l’entreprise Rima Ninamu et d’un porteur de projet individuel, Xavier Nesa. Pour gérer la mise en place du projet aquacole, la Direction des ressources marines et minières a missionné la société Aqualog, retenue au terme d’une consultation lancée en mars dernier. La société d’ingénierie aquacole a d’abord conseillé le Pays pour la mise en place d’un appel à projets localement. Elle travaille aujourd’hui à une étude de programmation, de faisabilité technique et économique. (Source : Tahiti Infos, 31 août 2017)

Les partenaires

Tahiti Fa'ahotu

Marine Nationale

MEDEF Polynésie Française

Cluster Maritime Francçais